Après avoir été biberonné au jazz et aux musiques d’Afrique des années 60 et 70, Monkuti redore le blason de ces sonorités légendaires en les amenant dans une nouvelle dimension avec Monkuti Vilé, le premier album de cette nouvelle génération de la scène afrobeat française.

Monkuti, combinaison de Thelonious Monk et de Fela Kuti, signifie «je ne peux pas mourir» en Yoruba. Ce sont ces grooves immortels que les dix musiciens nous livrent aujourd’hui, combinant habilement l’afrobeat, la juju music, le jazz et le hard-bop aux différentes origines et influences du groupe.

La transmission est donc assurée, et Monkuti amène une énergie nouvelle en fusionnant jazz et afrobeat avec un spoken-word hypnotique et conscient chanté en mina, fon, arabe, français ou anglais par les trois voix du groupe.

Une musique novatrice, inclassable et surtout explosive et lancinante. C’est l’esprit déjà intemporelle de Monkuti Vilé, le premier album de Monkuti.