àpropos

« Le rythme vient de la Terre, l’harmonie vient du Ciel.

Lorsque ces deux éléments sont réunis alors,

à travers l’Homme surgit un troisième élément :

La Transe. »

Comme son nom l’indique subtilement, Monkuti est la contraction de Monk et Kuti, symbolisant la volonté de réunir deux esprits de la musique du 20ème siècle que sont Thelonious « Sphere » Monk et Fela « Anikulapo » Kuti et à travers eux, deux mouvements musicaux que sont le jazz et l’afrobeat.

Au départ, le groupe interprète et arrange leurs compositions, puis avec le temps se développe une identité musicale. L’addition des différentes origines et influences de chacun des musiciens (Tunisie, Bénin, Caraïbes, France, Arménie) donnent au groupe toute sa force et sa richesse multiculturelle, puisant son inspiration dans les sonorités du monde, comme le laisse entendre le mélange du son hypnotique des tablas indiennes avec les puissants tambours béninois.

Inspirées des polyrythmies de cérémonies Vaudou venues du Bénin, les premières compositions propulsent l’auditeur dans une atmosphère hypnotique et chaleureuse où les solistes s’expriment sans retenue.

Composé d’instrumentistes de talents, la solidité du groove ainsi que la virtuosité des solistes confèrent à Monkuti une réputation de redoutable machine à faire danser les esprits et les corps.

 

HISTOIRE

En octobre 2013, un quintet est formé à l’initiative du batteur Mario Orsinet
Cette union s’élargît rapidement et collectivement intégrant, entre autres musiciens, certains comparses de Tony Allen. Buvant à la source même du style, les musiciens ont pu côtoyer et jouer avec les anciens compagnons de Fela Kuti (Tony Allen, Dele Sosimi, Oghene Kologbo, Chief Udoh Essiest, Kiala Nzavotunga) ou encore les kings Hilaire Penda et Cheick Tidiane Seck, notamment lors des Fela Day organisés par les associations Afrobeat No Limit et Rares Talents

Dès 2014, le groupe collabore activement avec le guitariste Kiala King K et part avec lui pour une première tournée au Portugal. Ogres d’Afrobeat et de « Hard Bop », les musiciens du groupe se sont formé, sur scène, au contact direct des « Grands Frères » détenteurs du groove !

 

… Monkuti avance le cuir endurci vers un Afrobeat novateur.

 

Monkuti & Kologbo

Depuis Janvier 2017, le groupe travaille sur un nouvel album  avec l’ex-guitariste et parmi les plus proches collaborateurs de Fela Kuti : Oghene Kologbo. Réaffirmant l’esprit de la période « Africa 70 » de Fela, l’ancienne et la nouvelle génération se sont réunies pour concocter toute une panoplie de grooves puissants, le tout ponctué par une dangereuse section cuivre.

LA TEAM